Mon premier roman
Mon gamin Pascal Voisine

Mon gamin – Pascal Voisine

Autrefois plutôt indifférente aux couvertures, je me retrouve de plus en plus à choisir mes lectures en fonction de cette illustration. Déçue par les quatrièmes de couverture, je me rabats sur le recto, moins explicite mais plus engageant. En croisant de nombreuses fois cette guitare sur les réseaux sociaux, j’ai fini par jeter mon dévolu sur Mon […]

Dans l'ombre du viaduc Alain Delmas

Dans l’ombre du viaduc – Alain Delmas

Dans l’ombre du viaduc m’a été envoyé par les Éditions Intervalles après que l’auteur lui-même m’a très gentiment proposé de le lire. Acceptant rarement les services presse (non pas que j’en reçoive des dizaines chaque mois), j’ai cette fois-ci accueilli favorablement la proposition, séduite par une quatrième de couverture alléchante et par le fait qu’il s’agisse […]

La sorcière Camilla Läckeberg

La Sorcière – Camilla Läckberg

Camilla Läckberg et moi, c’est une histoire qui dure depuis presque dix ans ; depuis les débuts de l’écrivain et la parution de La Princesse des glaces, premier roman d’une longue série mettant en scène Erica Falck et son mari, Patrick Hedstrom. Attachée aux personnages, à Fjällbacka (station balnéaire suédoise dans laquelle se déroulent toutes les […]

Oscar Wilde le portrait de Dorian Gray

Le portrait de Dorian Gray – Oscar Wilde

Classique parmi les classiques, je n’avais encore jamais lu l’oeuvre d’Oscar Wilde. Peu portée sur la littérature de l’époque victorienne, c’est surtout le genre fantastique du récit qui m’a incitée à le découvrir. On connaît tous l’histoire de ce portrait qui vieillit à la place du modèle. Lire ce roman m’a permis de revoir cette […]

La chambre des officiers Marc Dugain

La chambre des officiers – Marc Dugain

Juste après ma lecture du sublime Au revoir là-haut, je m’étais mis en tête de lire La chambre des officiers. Il n’y était pas fait référence, mais le sujet des Gueules cassées est, je crois, le plus populairement abordé dans le roman de Marc Dugain. Fascinée par ces atroces stigmates d’une guerre particulièrement meurtrière, je […]